Benji

BenjiChaque famille américaine rêverait de posséder un toutou comme Benji. Ce petit chien prodige, indépendant et autonome, commence en effet sa journée en apportant le journal à une famille en échange d’un bon repas, et va tour à tour rendre visite à un agent de police, un patron de restaurant et… au chat de sa voisine, au grand désespoir de cette dernière. Compagnon préféré de deux jeunes enfants, il réussit brillamment à déjouer un complot d’enlèvement dirigé contre eux. Grâce à ses multiples escapades quotidiennes, Benji pourra, avec l’aide de sa compagne Tiffany, permettre à la police de démasquer les coupables. Cet amalgame d’humour et de tendresse séduira les petits comme les grands par son histoire originale, et la découverte d’une nouvelle superstar américaine.

Le capitaine Flam

Le capitaine FlamAu QG du gouvernement intersidéral se tient une réunion au sommet. L’empereur de l’espace lance une nouvelle offensive. Depuis des années, il est responsable d’un mal incurable qui frappe ceux qui osent lui résister. Ce mal, c’est la rétrogradation de l’espèce. Nous sommes H moins cinq. Le capitaine Flam est appelé de toute urgence, il est l’homme des situations désespérées : arcades sourcilières très prononcées, sourcils décidés, allure athlétique, rouflaquettes à la Zorro, il porte une tenue de hobereau lunaire et le F de Flam sur son ceinturon. De plus, il est investi d’un certain nombre de pouvoirs pour faire régner l’ordre et la justice dans l’univers. Un cerveau, un robot et un androïde ont parfait l’éducation de Curtis, alias Flam. Le mystérieux capitaine pourra-t-il intervenir à temps pour empêcher l’empereur de mettre à exécution ses projets? L’empereur est très sûr de lui et veut devenir président. Il détient sous son pouvoir des métaux rares. Comment déjouer le piège de l’empereur ‘? Le fléau sera-t-il stoppé ? Les personnes atteintes de rétrogradation seront-elles guéries ? La civilisation de Mégara retrouvera-t-elle son état passé dans la paix et l’amitié intersidérale ? Nous reverrons-nous Cap’ tain ? Les séances de rétrogradation sont très spectaculaires, la mer prend feu, le barbier officie en pleine ruelle sortie de notre Moyen Age, l’attirail de circonstance est sorti également : pilote automatique, propulseur à neutrons, contrôleur de masse, tenues spatiales un bric à brac de jeux électroniques.

Nanou fils de la jungleNanou fils de la jungle

Cet entraîneur américain là aime son métier. Il lefait avec toutes ses tripes. Ses propos sont toniques. Le malheur, c’est que les résultats sont catastroceimes. Qui dit enchaînement de défaites dit perte de recette. Son contrat de travail est déchiré. Que faire? Retrouver un souffle nouveau,une tactique différente ou bien, ou bien… Ce n’est pas l’artisan qui est malhabile, ce sont les outils qui sont inadéquats. L’entraîneur, toujours flanqué de son adjoint débile, décide de faire un pèlerinage-histoire de décompresser et de se retrouver – au pays de ses ancêtres : l’Afrique. Au cours d’un safari, il rencontre un très bel athlète blond, Nanou, élevé parmi les lianes de la savane. Nanou court plus vite que le guépard. L’idée germe chez l’entraîneur qui, s’il n’a pas de jambes, a une tête. Ce phénomène de la jungle a tout du poulain prometteur. Pris au piège d’une loi tribale, Nanou émigre au pays des stars du muscle où il devient très vite champion et héros, à la une de tous les magazines. Pour préserver sa paix intérieure et abriter son récent bonheur, le énième Tarzan regagne son Afrique natale, laissant notre valeureux coach de nouveau sans emploi. Qu’a cela ne tienne, le coach part à la découverte de l’Asie lointaine où il détecte un jeune autochtone qui… court plus vite que le poney.

Similar Posts
Titi, Bugs Bunny, Goya et Lucky
Chantal Goya la planète merveilleuse Marie-Rose (Chantal Goya) évolue parmi les grandes figures de la mythologie enfantine : pierrots, colombines,...
POIVRE D’ARVOR: «J’ ai toujours été pour les chaînes privées, même avant 81»
Êtes-vous abonné à Canal Plus ? Oui, je m’y suis abonné au moment où j’ai été engagé, début octobre. Ça...
Sylvie lady vamp !
Flashback, il n’y a vraiment pas longtemps de cela. Rappelez-vous la trilogie magique en S majeur sixties/Sylvie/SLC. Un ménage à...

There are no comments yet, add one below.

Leave a Reply


Name (required)

Email (required)

Website

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>